Légion je t'accuse!

Ce forum est ouvert à tous ceux qui veulent témoigner sur les évènements de Kolwezi en 1978.

Légion je t'accuse!

Messagepar Roger alias Reigner » 07 Juin 2006 18:51

(Légion je t'accuse!) de Roger Rousseau aux éditions Rexy est disponible à la vente mi-juin 2006.
Un petit avant goût avec l'avant-propos
(Légion je t'accuse!) writer Roger Rousseau Editions Rexy is available mid June 2006.
A little test with the preamble

Avant-propos

La grande muette garde ses vieux démons bien cachés. Avec le temps, les langues se délient pour nous rapporter des témoignages sur des conflits armés, occultés parfois pendant des décennies. Témoigner, révéler font office de thérapie pour certains soldats blessés dans leur corps sur le champ de bataille et plus encore dans leur âme après coup. C’est dans ce contexte, que nos dirigeants mènent la barque, que notre société contemporaine s’est construite. Le mensonge autour des guerres prédomine parfois sur la réalité des faits, laissant les victimes à leur propre sort. Depuis quelques années seulement, nous connaissons la violence des tortures commises en Algérie. Un exemple parmi tant d’autres. Ils manquent dans nos livres d’histoire, dans les reportages télévisés formatés, un grand nombre de vérités sur les interventions militaires. Le secret défense permet de voiler le pire ; le silence camoufle les horreurs, les magouilles, les exactions ; l’honneur de la patrie est sauf.

Roger Rousseau, auteur de « Légion je t’accuse » aurait pu se contenter de garder ses vieux démons lui aussi, de tirer simplement un trait sur son passé de légionnaire. Il aurait pu se persuader que l’intervention militaire sur Kolwezi, au Zaïre, fut une réussite totale, une intervention propre. Il aurait pu porter sa croix de la valeur militaire sur sa tenue de sortie, encore des années, avec fierté ; faire une carrière exemplaire au sein de sa mère légion. Mais voilà, Roger Rousseau, légionnaire engagé sous le nom Raymond Reignier, en décida autrement. En prenant le chemin de la désertion, il choisissait de passer dans le camp « des lâches », des fugitifs aux yeux de certains. Ce n’est que quelques mois après son retour de Kolwezi, qu’il préféra partir en cavale. Pourquoi une telle décision, alors que l’avenir lui souriait ? Simplement parce les images qu’il gardait du Zaïre, hantaient ses nuits d’affreux cauchemars. Sur place, il avait alors observé, impuissant, ses frères légionnaires violer des femmes, piller des maisons laissées vides par les Européens, des soldats commettre l’innommable sous les yeux d’officiers peu scrupuleux.

Bien sur, Roger Rousseau sait que l’action de l’armée sur Kolwezi a permit de sauver des vies humaines, que des soldats y sont intervenus en toute dignité. Il sait aussi que les guerres sont sales. Seulement voilà, au Zaïre, certains débordements auraient dû être évités. C’est pourquoi, pour se racheter une conscience, pour vider son sac après plusieurs décennies, il décide de balancer sans concession son témoignage. L’histoire est poignante, semblant surréaliste par rapport aux mensonges officiels. Personne ne pourra cependant remettre en doute ce que Roger, allias Raymond, a vu de ses yeux.

Ce livre retrace également les tribulations cocasses d’un légionnaire. De son engagement au Fort Nogent en octobre 1975 au Nid D’Aigle en Corse ; de l’intervention au Zaïre aux « Nayas » de Djibouti. Sans omettre cette cavale de plusieurs années à travers la France, l’Allemagne, la Hollande et l’Irlande, lors de laquelle, Roger Rousseau vécu tel un fugitif aux abois. « Légion, je t’accuse » n’est pas un pamphlet à charge contre la légion, ni un roman. C’est le récit d’une vie bien mouvementée. Un livre en hommage aux morts inconnus Zaïrois de Kolwezi. Au final, Roger Rousseau regrettera surtout d’avoir été trompé par « sa mère légion », qui lui avait dit un jour : « Légionnaire, tu es un volontaire servant la France avec honneur et fidélité ».

Certes, il est toujours possible dans ce monde déroutant qu’est devenu le nôtre d’accepter le silence, de s’enfermer chez soi, de fermer les yeux sur l’avenir qui se dérobe sous nos pieds. Il est plus facile, en ce troisième millénaire, d’entrer dans les rangs et de s’asseoir dans le canapé. Ce genre d’attitudes offre toutes les libertés possibles aux décideurs, donne carte blanche à ceux qui voudraient souiller l’humanité, à ceux qui pensent plus aux profits qu’à la sauvegarde de notre planète. Dans le sillage de nos silences, traîne l’amertume, la douleur des peuples opprimés, les remords, un tas de victimes innocentes. Réveillons-nous, informons-nous et sachons dire non lorsqu’il est encore temps. Ainsi, peut-être qu’un jour, nous n’aurons plus à inscrire dans nos livres, le nom de guerres à venir, nous n’aurons plus à mentir. Servons-nous des témoignages du passé, comme celui de Roger Rousseau, pour nous souvenir qu’aucun conflit n’est propre. Seul la paix entre les peuples peut permettre d’envisager un avenir plus serein. Bien sur, l’idée semble utopique, mais n’avons-nous pas besoin d’un brin d’utopie pour espérer ?

Sortie officielle mi-juin 2006. Prix 20€ + 2.50€ frais port France Métropolitaine.
Pour commandes en direct chez l'éditeur:
Sales mid June 2006, Price 20€ + 2.50 € postal for France
To order directly from the editor:

Roger Rousseau
Editions Rexy
Le Bourg
22320 La Harmoye
France
Faire vite, tirage limité!
Merci de passer l'info à tout les légionnaires du monde!
Hurry up, limited edition
Thanks for passing the information to all légionnaires in the world!
Ancien de Kolwezi
Roger alias Reigner
 
Messages: 48
Inscrit le: 01 Mai 2006 12:06

Témoignage ...

Messagepar Benoît DEBOURSE » 07 Juin 2006 22:11

Il est grand temps que les langues se délient ... voici le texte que je viens de recevoir :

" (...) Depuis 1999 que j'ai eu les anciens colons Français de cette affaire 78, j'ai compris que cela était loin d'être clair...
On nous ment depuis 78, avec les archives de l'INA, j'ai compris.
Je comprends mieux pourquoi les Katangais partaient en nombre vers l'Angola dès le mardi après-midi.
Quand la légion a sauté, il ne restait qu'une petite poignée de Katangais ou de bandits, c'est comme tu veux.
Les gars disciplinés et combattants du samedi n'étaient plus là depuis longtemps.
J'espère qu'un jour quelqu'un de haut placé à la GCM ou des gouvernements parlera de cette affaire.
Depuis juin 78, il y a eu un mutisme total du coté Français sur le saut de la légion.
Une chappe de plomb, par contre des guignols ont su tirer profit de cette affaire.
Nous avons tout perdu dans cette histoire, je ne crois plus en rien (...)"


Quand va-t-on savoir enfin la vérité?
Benoît DEBOURSE
Administrateur
 
Messages: 639
Inscrit le: 17 Mars 2006 23:56
Localisation: Bruxelles

Couverture du livre de Roger Raymond

Messagepar Benoît DEBOURSE » 08 Juin 2006 17:10

Avant tout, que les choses soient bien claires, en permettant à Roger Raymond de faire la publicité de son livre, nous, responsables du site "Inchi Yetu", ne nous faisons nullement juge et parti de ce qui s'est déroulé à Kolwezi en mai 1978. De plus, c'est uniquement dans un but informatif que nous acceptons que Roger Raymond ait édité sur la partie "Avis de recherche" du site, l'avant-propos de son livre.
C'est d'ailleurs dans le même but que nous fournissons, à nos visiteurs, la page de garde du livre. Le livre n'étant pas encore sur le marché, rien ne pourrait mettre en doute notre bonne foi.

Image

Merci de votre confiance!
Benoît DEBOURSE
Administrateur
 
Messages: 639
Inscrit le: 17 Mars 2006 23:56
Localisation: Bruxelles

Erreur ...

Messagepar Benoît DEBOURSE » 08 Juin 2006 17:28

Lire Roger Rousseau à la place de Roger Raymond ... sorry mais avec tous ces pseudos ...
Benoît DEBOURSE
Administrateur
 
Messages: 639
Inscrit le: 17 Mars 2006 23:56
Localisation: Bruxelles

Un livre scandaleux !

Messagepar kamoto » 07 Déc 2006 23:54

Bonsoir !
Chacun a le droit d'emettre les avis " favorables ou pas " sur la Légion étrangère et sur ses actions à Kolwezi ... mais il y a des limites a l'indécence !
J'étais situé a moins de 300 mètres du la zone de saut, près du cercle hippique Bridon ce 20 Mai 1978 avec ma famille, quand j'ai vu sauter les paras du 2eme REP sur Kolwezi. Des conditions de saut terribles, sur une ville encerclée, en surchage de poids et en se faisant tirer dessus par les rebelles au sol ... quel courage ! quel esprit de sacrifice !

Ma famille et moi nous les remercions, et nous leur seront éternellement reconnaissant: Car nous leur devons tous le vie !

Votre livre est UN TORCHON et un RAMASSIS DE MENSONGES ! C'est scandaleux ce que vous faîtes monsieur !
vous avez bien raison de vous exprimer par écrit, car si c'était en ma présence ou celle des mes enfants il y aurait fort a craindre pour que
cela finisse très mal pour vous.

A bon entendeur, Salut!

kamoto
 
Messages: 1
Inscrit le: 02 Déc 2006 0:28
Localisation: France

kolwezi

Messagepar Mimi » 08 Déc 2006 17:32

N'oubliez jamais que nos soldats ne pouvaient rien faire. J'habitais à 300 km de là à Kipushi et nous étions deux jeunes filles à prendre l'avion pour retrouver nos parents. A Kipushi la vie n'était pas joyeuse et nous connaissions des tas d'hommes qui se sont fait embarqués par la milice
congolaise. On ne les a jamais revu Mr Tombeau etc....
Soyons un peu positifs on n'oubliera jamais et dommage que les belges de la presse n'en parle quasiment jamais. Mon oncle s'est caché pendant 8 jours dans un trou près du messe et sa vie a été pertubée jusqu'à maintenant.
En 80 je suis retournée vivre à Kolwezi avec mon époux de l'époque et c'était la galère pour tout.
Je sais que cela n'a rien à voir avec les annonces précédentes mais qu'on lâche un peu et surtout c'est au politiques qu'il faut en parler.
Mimi
PS les marocains qui étaient à Kipushi ont toujours montré un très grand respect envers nous
Mimi
Mimi
 
Messages: 13
Inscrit le: 06 Déc 2006 13:25

La légion saute sur Kzi

Messagepar Rose-Marie Zicot » 08 Déc 2006 17:44

Puis-je me permettre Mr "KAMOTO" que si vous avez le courage de vos opinions, peut-être aurait-il été plus honnête de signer de votre patronyme et pas d'un surnom.Pour ma part je n'ai pas lu le livre de ce Monsieur; je sais par maman et ma soeur à Kzi et par les médias en Belgique, que de nombreuses vies ont été sauvées grâce aux légionnaires, mais pour mon papa, suite aux dires de Père Jean et la lecture du livre de Pierre Sergeant, il est plus que certain qu'il a été tué par eux , et justement près de Kamoto ! Il a certainement été pris pour un "rebelle" parmi les "rebelles" puisque sa dépuoille a été retrouvée 3 mois plus tard enterrée avec un "rebelle".
Zicot Rose-Marie
Rose-Marie Zicot
 
Messages: 122
Inscrit le: 22 Nov 2005 22:14
Localisation: Chatelineau-Belgique

Messagepar REPFIRST » 14 Avr 2008 18:10

Cher Monsieur Rousseau,

dans le petit monde de la Légion étrangère, vos frasques tirées tout droit de votre fertile imagination vous ont fait reconnaître comme, un déserteur, c'est à dire une personne de peu d'honneur et pire, enfin si je puis dire, quelqu'un qui cherche à abuser de la crédulité des autres en s'essayant, de la pire des façons, du reste au sensationnel grand public.... votre prose est lamentable...vos efforts pour vendre votre ouvrage, consternants et je ne parle même pas de vos multiples assauts (les seuls de votre existence) sur la majorité des sites afin de tenter, vainement de "fourguer" votre sauce.... Pitoyable....vous l'êtes...Ecrivain? non...plumitif ou écrivaillon alimentaire.....oui. Vous avez donc attendu près de 30 années de prétendus cauchemars pour pondre le fruit de vos rêves en stigmatisant ainsi, au grand dam des personnes qui ont été sauvées par les hommes du 2e régiment étranger de parachutistes, l'unité qui, du jour au lendemain fut parachutée au Zaïre.... votre meilleur fait d'arme n'est pas d'avoir participé à cette affaire, ce qui est, du reste, en cours de vérification mais d'avoir, ainsi, humilié vos 5 camarades de combat tués sur cette terre africaine pour libérer des gens de la sauvagerie de ce mois de mai 1978..... Ce petit coup de pouce que vous mendiez sur les forums des alentours, certain de votre impunité derrière votre ordinateur, les amicales d'anciens de la Légion étrangère vont vous la donner en faisant de vous l'être célèbre que vous n'avez jamais été mais pour des conclusions qui risquent fort de ne pas arranger le tirage de votre torchon Monsieur. En plus de ne pas avoir d'honneur, vous n'avez pas de morale.... Lorsqu'il ne reste rien à un homme, parfois, il reste la légion.... Vous n'avez pas su tirer partie de cette chance qui vous était donnée et vous resterez, à jamais, marqué au fer de l'infamie.... Un déserteur....vous n'êtes qu'un déserteur et même pas un écrivain....
SCHUSTER Horst
Ancien Sous-Officier du 2eme REP
Ancien de Kolwezi
REPFIRST
 
Messages: 56
Inscrit le: 05 Avr 2008 9:50

Re: La légion saute sur Kzi

Messagepar REPFIRST » 14 Avr 2008 20:23

Rose-Marie Zicot a écrit:Puis-je me permettre Mr "KAMOTO" que si vous avez le courage de vos opinions, peut-être aurait-il été plus honnête de signer de votre patronyme et pas d'un surnom.Pour ma part je n'ai pas lu le livre de ce Monsieur; je sais par maman et ma soeur à Kzi et par les médias en Belgique, que de nombreuses vies ont été sauvées grâce aux légionnaires, mais pour mon papa, suite aux dires de Père Jean et la lecture du livre de Pierre Sergeant, il est plus que certain qu'il a été tué par eux , et justement près de Kamoto ! Il a certainement été pris pour un "rebelle" parmi les "rebelles" puisque sa dépuoille a été retrouvée 3 mois plus tard enterrée avec un "rebelle".
Zicot Rose-Marie




Chère madame Zicot,

Vous reprochez quoi exactement aux Légionnaires du 2eme REP ? De ne pas avoir été dotés d’un
Pouvoir surnaturel et d’avoir pris votre père, au milieu des rebelles, pour l’un d’eux ? Ce que du reste n’est que pure hypothèse de votre part et aucunement prouvé !
Pourquoi étayer des telles accusations dans le doute le plus absolu? Tenez-vous vraiment à décréditer une action humanitaire qui a permis de sauver des milliers de vies? Avez-vous oubliée que le 2ème REP fut la seule unité au monde, en ce mois de Mai 1978, capable de sauter avec seulement 400 hommes sur une ville occupé par des centaines de rebelles bien armés, au péril de leur vie, dans des conditions exécrables, sans antenne chirurgicale, sans appui aérien et surtout sans hésitation ! – Pour vous aider, vous et vos proches !
Et bien sachez madame qu’aucune unité au monde n’aurait été prête à prendre des tels risques inouïs pour aider quelques civiles. Le 2ème REP l’a fait avec enthousiasme et sans hésiter ! Réalisez-vous seulement pendant un seul petit instant l’énormité de vos accusations à peine voilés, contre des hommes qui ont fait preuve d’un tel courage désintéressé et exemplaire ?
Avez-vous déjà oublié l’enfer de Kolwezi ? Pensez-vous de temps à autre aux Légionnaires morts pour vous et vos proches ?
Et bien madame sachez bien que pour nous, les anciens du 2ème REP, le souvenir de cette opération humanitaire ne sera jamais oublié. Ni d’ailleurs les larmes et la gratitude des pauvres habitants de Kolwezi non plus !
Mon seul et unique souvenir amer dans cette histoire sont mes camarades morts au combat. Des hommes jeunes et plein de vie, qui n’ont pas hésité une seconde de la sacrifier pour vous et vos proches ! Même si vous nous n’aimez pas, chère madame, tachez au moins d’être juste !
Quand à moi, je n’attends rien. A l’instar de mes camarades j’ai tout donné gratuitement !
Je ne regrette rien !
SCHUSTER Horst
Ancien Sous-Officier du 2eme REP
Ancien de Kolwezi
REPFIRST
 
Messages: 56
Inscrit le: 05 Avr 2008 9:50

Messagepar Roger alias Reigner » 14 Avr 2008 22:16

Je me permets de répondre à Repfirst.
Tout d'abord si cette dame parle de la mort de son père, sûrement elle est mieux au courant que toi Repfirst. Tu pourrais au moins respecter cette personne et plutôt que d'essayer de cacher une autre vérité sur Kolwezi, il serait intelligent de ta part de lire tous les commentaires des gens sur ce forum.
Je ne doute pas de la sincérité de l'intervention de la légion au Zaïre en 78 mais ce que je condamne ce sont les quelques débordements auquels j'ai personellement témoignés. Ces débordements dont je parle se sont passés au sein de la troisième compagnie et je le précise bien dans le livre que je n'accuse en aucun cas d'autres compagnies du 2ème REP que la 3ème compagnie. A ce que je sache, tu étais à la 2ème compagnie.
Je joins aussi un copier/coller d'un de tes commentaires sur un site légion concernant ce forum:

"Salut JP,

tu reçeveras une réponse par un automat et ensuite il faut
attendre que le webmaster te débloque.
Ils sont un peu reticents pour laisser s'exprimer d'anciens Légionnaires, ils préfèrent sans doûte écouter les déserteurs?
Ce qui me revolte dans tout ça c'est l'injustice envers la Légion.
On n'arrête pas de nous casser dès que l'on peut. Toutes les occasions sont bonnes pour déscréditer la Légion!
Les paras belges parcontre sont montrés en héros.
Ils n'ont rien foutu, c'est nous qui avons fait tout le boulot!
Tout le monde le sait quand-même!
Nous on est toujours traités comme des sauvages...! " Fin de ton commentaire.

Pour info, J'ai un deuxième livre qui va sortir sur Kolwezi avec accusations directes sur officier et sous off durant l'opération Bonité et tout çà avec preuves à l'appui. Ma désertion a été orchestrée par un officier et la complicité de sous off de la 3ème cie. Mais la cerise sur le gâteau c'est les documents officiels qui vont créditer à 100% mon témoignage!
Alors, Repfirst, tu peux aller partout sur les forums mais le jour où mon deuxième livre sur Kolwezi sortira, je ne pense pas que tu interviendra de la même manière.
J'aimerais aussi te rappeler pour la petite histoire que la france à l'époque de Kolwézi avait empéché les avions de l'armée Belge à survoler le sol français. Ces avions ont donc du contourner la France par le Portugal ce qui leur a couter une perte de 18 heures. La même restriction pour le retour des avions Belges!

Quelle honte! Lorsque l'on parle d'un opération humanitaire avec la participation de deux pays et que l'un des pays met des batons dans les roues de l'autre. Et oui Repfirst, cela s'est vraiment passé et c'est pourquoi la légion fut la première sur les lieus bien que il faut aussi rappeler que les parachutistes zaïrois étaient déjà à kolwezi avant la légion et que les ressortisants américains avaient été évacué(e)s tandis que les européens eux ont eu le droit de rester se faire massacrer sur place.
Oui, la légion a sauvé des vies (des centaines de vies), je ne le renis pas mais aussi, il est bon de savoir qu'il y a eu malheureusement aussi des débordements.
Une fois de plus, j'aimerais préciser que mon deuxième livre sur Kolwezi ouvrira peut être la porte à la discution et enfin mettra la lumière sur cette sombre histoire pour beaucoup de gens qui aujourd'hui encore se posent des questions!



Salutations à tous!
Roger rousseau

Ancien de Kolwezi
Roger alias Reigner
 
Messages: 48
Inscrit le: 01 Mai 2006 12:06

Messagepar REPFIRST » 15 Avr 2008 4:09

Salut Reigner,

après une carrière raté à la Légion, te voila devenu "écrivain alimentaire".
Le resultat n'est pas plus réluisant que ta pitoyable préstation au REP...!
Pour résumer mes pensées, je cite mes éecrits plus haut:

En plus de ne pas avoir d'honneur, vous n'avez pas de morale.... Lorsqu'il ne reste rien à un homme, parfois, il reste la légion.... Vous n'avez pas su tirer partie de cette chance qui vous était donnée et vous resterez, à jamais, marqué au fer de l'infamie.... Un déserteur....vous n'êtes qu'un déserteur et même pas un écrivain....

A bon entendeur salut!
SCHUSTER Horst
Ancien Sous-Officier du 2eme REP
Ancien de Kolwezi
REPFIRST
 
Messages: 56
Inscrit le: 05 Avr 2008 9:50

Re: La légion saute sur Kzi

Messagepar Christophe » 15 Avr 2008 8:11

REPFIRST a écrit:
Rose-Marie Zicot a écrit:Puis-je me permettre Mr "KAMOTO" que si vous avez le courage de vos opinions, peut-être aurait-il été plus honnête de signer de votre patronyme et pas d'un surnom.Pour ma part je n'ai pas lu le livre de ce Monsieur; je sais par maman et ma soeur à Kzi et par les médias en Belgique, que de nombreuses vies ont été sauvées grâce aux légionnaires, mais pour mon papa, suite aux dires de Père Jean et la lecture du livre de Pierre Sergeant, il est plus que certain qu'il a été tué par eux , et justement près de Kamoto ! Il a certainement été pris pour un "rebelle" parmi les "rebelles" puisque sa dépuoille a été retrouvée 3 mois plus tard enterrée avec un "rebelle".
Zicot Rose-Marie




Chère madame Zicot,

Vous reprochez quoi exactement aux Légionnaires du 2eme REP ? De ne pas avoir été dotés d’un
Pouvoir surnaturel et d’avoir pris votre père, au milieu des rebelles, pour l’un d’eux ? Ce que du reste n’est que pure hypothèse de votre part et aucunement prouvé !
Pourquoi étayer des telles accusations dans le doute le plus absolu? Tenez-vous vraiment à décréditer une action humanitaire qui a permis de sauver des milliers de vies? Avez-vous oubliée que le 2ème REP fut la seule unité au monde, en ce mois de Mai 1978, capable de sauter avec seulement 400 hommes sur une ville occupé par des centaines de rebelles bien armés, au péril de leur vie, dans des conditions exécrables, sans antenne chirurgicale, sans appui aérien et surtout sans hésitation ! – Pour vous aider, vous et vos proches !
Et bien sachez madame qu’aucune unité au monde n’aurait été prête à prendre des tels risques inouïs pour aider quelques civiles. Le 2ème REP l’a fait avec enthousiasme et sans hésiter ! Réalisez-vous seulement pendant un seul petit instant l’énormité de vos accusations à peine voilés, contre des hommes qui ont fait preuve d’un tel courage désintéressé et exemplaire ?
Avez-vous déjà oublié l’enfer de Kolwezi ? Pensez-vous de temps à autre aux Légionnaires morts pour vous et vos proches ?
Et bien madame sachez bien que pour nous, les anciens du 2ème REP, le souvenir de cette opération humanitaire ne sera jamais oublié. Ni d’ailleurs les larmes et la gratitude des pauvres habitants de Kolwezi non plus !
Mon seul et unique souvenir amer dans cette histoire sont mes camarades morts au combat. Des hommes jeunes et plein de vie, qui n’ont pas hésité une seconde de la sacrifier pour vous et vos proches ! Même si vous nous n’aimez pas, chère madame, tachez au moins d’être juste !
Quand à moi, je n’attends rien. A l’instar de mes camarades j’ai tout donné gratuitement !
Je ne regrette rien !


Mr le légionnaire,

je vous rappelle que Rose Mary à perdu son pére dans cette affaire.
Ce n'est pas d'un copain qu'il s'agit, c'est de son pére.

Pouvez vous etre un peu moins violent dans vos propos.

Je vous informe qu'a la suite de Kolwezi, il n'y pas eu d'enquéte sérieuse.

Si Rose Mary à écrit cela, c'est avec des preuves et non des allusions.

Vous nous prenez pour quoi ?
Nous aussi nous avons de l'honneur.

Quand à moi, je ne vous doit rien et si vos copains sont morts, je n'en peux rien non plus.
Au moins vous savez par qui et comment ils sont morts.
Rose Mary ne possède meme pas cette réponse.

Pour info Mr le Légionnaire, je suis le gamin qui avait douze ans en 78.
Et pas journaliste comme vous le pensez.
Mutoto wa Kolwezi.
En rodage !!!!!!!
Christophe
 
Messages: 125
Inscrit le: 02 Fév 2005 5:25
Localisation: Pleugueneuc Bretagne

Re: La légion saute sur Kzi

Messagepar REPFIRST » 15 Avr 2008 11:53

Christophe a écrit:


Mr le légionnaire,

je vous rappelle que Rose Mary à perdu son pére dans cette affaire.
Ce n'est pas d'un copain qu'il s'agit, c'est de son pére.

Pouvez vous etre un peu moins violent dans vos propos.

Je vous informe qu'a la suite de Kolwezi, il n'y pas eu d'enquéte sérieuse.

Si Rose Mary à écrit cela, c'est avec des preuves et non des allusions.
Vous nous prenez pour quoi ?
Nous aussi nous avons de l'honneur.

Quand à moi, je ne vous doit rien et si vos copains sont morts, je n'en peux rien non plus.
Au moins vous savez par qui et comment ils sont morts.
Rose Mary ne possède meme pas cette réponse.
Pour info Mr le Légionnaire, je suis le gamin qui avait douze ans en 78.
Et pas journaliste comme vous le pensez.



Monsieur,

il serait judicieux de réflechir avant de poster, si vous voulez être pris au séreux!
Vous affirmez qu'il n'y a pas eu d'enquéte sérieuse à Kolwezi et dans un même souffle vous parlez de preuves! Tout cela pour enchainer un peu plus bas que Rose Mary ne possède pas la réponse à savoir comment est mort son père.
Si vous trouvez une quelconque logique dans vos propos incohérents, sachez que moi, je n'y vois aucune!
Mais il est tellement plus facile d'accuser la Légion dans le doûte. Merci de votre gratitude!
Par ailleurs, si vous avez des comptes à régler par la suite à des frustrations dans votre adolescence, sachez que je n'ai aucune envie de jouer au psychanaliste.
Allez voir ailleurs cher Monsieur!
SCHUSTER Horst
Ancien Sous-Officier du 2eme REP
Ancien de Kolwezi
REPFIRST
 
Messages: 56
Inscrit le: 05 Avr 2008 9:50

Messagepar Rose-Marie Zicot » 15 Avr 2008 18:36

Merci Christophe pour avoir voulu me prêter main forte, mais il est de mon devoir de répondre à ce message.
Monsieur,
J'ai toujours affirmé que la légion avait été la plus rapide pour sauver la population de Kolwézi, et encore aujourd'hui je vous en remercie!
Mais pour me répéter, papa s'est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment, avec des rebelles, dans des camions, sur la route de Kamoto!Il a été tué d'une rafalle en pleine poitrine, et enterré avec des rebelles.Cela nous a été rapporté par Père Vivald et Mr Danthine(décédé ce jour) et qui étaient présents lors de la découverte du lieu où il avait été mis en terre.
Cela ne m'a jamais empêché de penser à vous comme à des sauveurs(maman et ma plus jeune soeur étaient à Kolwézi)J'ai aussi , en plus de la reconnaissance, une pensée pour ces familles qui ont perdu, qui leur fils ou leur père puisque j'y ai perdu le mien.
Je souhaiterais qu'en cette veille de la 30ème commémoration(dans mon coeur) de cette terrible semaine de Mai 78, on ne se fasse pas de 'guerre manuscrite". Il y a encore tellement de gens qui meurent aux quatres coins de la planète, et des enfants qui se retrouvent orphelins, et des mères qui pleurent leur fils , tout ça à cause des guerres!
Bien à vous,
Zicot Rose-Marie
Rose-Marie Zicot
 
Messages: 122
Inscrit le: 22 Nov 2005 22:14
Localisation: Chatelineau-Belgique

Messagepar Roger alias Reigner » 15 Avr 2008 19:56

Bonsoir Rose-Marie Zicot Et Christophe.

Tout d'abord je tiens à préciser que je crois et que j'ai toujours cru à la triste histoire de Rose-Marie Zicot. Je l'ai déjà confirmé dans le passé que cette dame avait tout mon respect.
Il serait en effet mieux de se rappeler des belles choses que la légion a fait à Kolwezi et c'est vrai qu'il y a eu des vies sauvées. Mais comme dit Christophe il n'y a jamais eu de véritables enquêtes après Kolwezi.
Je suis désolé de remuer le couteau dans la plaie de certains, mais si cette plaie est encore ouverte après 30 ans, il faudrait peut-être que qelque chose de concret soit fait....Quand à christophe que j'ai eu l'immense plaisir de rencontrer, je te remercie d'être intervenu pour Rose-Maire Zicot. Bien que Christophe ne soit pas d'accord sur une ou deux choses pour mon livre, je le respecte et c'est son droit. J'ai pu me trompé sur un ou deux détails comme la fumée des avions qui brulaient sur l'aéroport de Kolwezi plutot que le brouillard. Petit détails qui je suis sûr n'enlèvera pas la sincérité de mes écrits. L'erreur est humaine et je suis humain.
Si ce Repfirst défend si bien la légion, je le comprends car comme on dit:"légionnaire un jour, légionnaire toujours".
La différence entre Repfirst et moi c'est que moi j'ai jeté l'éponge en juillet 1979. Celà ne m'empêchera pas d'avoir un grand respect pour la majorité des légionnaires et de son institution. Si je me suis permit d'avoir écrit ces débordements c'est que je sais qu'il y a beaucoup de gens comme Christophe et Rose-Marie Zicot qui se posent encore aujourd'hui des questions. Quelle honte pour la France de ne pas avoir conduit une vraie enquête après Kolwezi.
Est ce que Repfirst peut confirmer sur ce forum que le Colonel Erulin devait faire passer un officier du 2ème REP devant un tribunal militaire suivant l'opération Bonité et comme par hazard la mort du Colonel Erulin aurait écrasé l'affaire de cet officier. Oui M. Repfirst il y a beaucoup de point d'interrogations sur Kolwezi. Et je comprend votre attitude car vous ne voulez pas que ce qui s'est vraiment passé à Kolwezi se sache du grand public. Tout comme la lettre que vous avez reçue d'un haut officier d'Aubagne (la maison mère de la légion à Marseille) vous demandant de ne pas faire trop de publicité autour de mon livre car il ne fallait pas que cette histoire soit sue du grand public, et je possède une copie de cette lettre.
Il me semble que notre président Sarkozi devrait être prudent avant de faire un gros coup médiatique en utilisant Kolwezi. Oui Kolwezi est encore aujourd'hui une plaie ouverte pour beaucoup de gens et je me battrai toujours au côté de ces gens jusqu'à ce que la lumière soit faite sur cette bien sombre histoire.
Grâce à Internet, "La grand Muette" un jour parlera!
Sachons récompenser nos héros mais aussi sachons punir nos criminels!
Ancien de Kolwezi
Roger alias Reigner
 
Messages: 48
Inscrit le: 01 Mai 2006 12:06

Suivant

Retour vers Kolwezi 78

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron