Kolwezi 1978 - 30 ans déja!

Ce forum est ouvert à tous ceux qui veulent témoigner sur les évènements de Kolwezi en 1978.

Messagepar Dandois C. » 24 Mai 2008 21:08

La presse belge, de l'époque, a tirer à boulet rouge à raison sur les politiciens. Et c'était bien!
En 2008, à l'égard du Congo, les politiciens belges sont toujours aussi frileux! Coopérations sans perspectives réelles, etc... mais là je m'écarte du sujet.

Dès le départ, une fois les unités engagées, il était était clair que les belges mèneraient une opération de nature différente (évacuation)
par rapport à celle des légionnaires (combattre). Sur place et sans coordination,les deux armées ont menées à bien leurs missions respectives immédiates.

J'ai une question pour les légionnaires, libre à vous de répondre, quand avez rencontré des FAZ (en tant que force amie) et que faisaient-ils?
Dandois C.
 
Messages: 29
Inscrit le: 31 Juil 2007 23:39

Messagepar Christophe » 24 Mai 2008 21:38

OK !!

J'aurais du écouter les ançiens manitous de ce site et faire autres choses ces derniers jours.

Je suis le jeune singe qui essaye d'apprendre la grimace au vieux singe.

Mais bon personne n'est parfait.

Avant de quitter ce post de façon définitive et par respect aux personnes de Kzi et ceux qui nous lisent, je vais raconter mon histoire.

Dans une vie il y a des rencontres.

Il y a eu les Katangais au Katanga.
J'ai aimé ce pays et je l'aime encore.

Il y a eu les Belges du Katanga.
Grace à eux j'ai eu une éducation.
J'ai appris à compter avec des capsules de Simba et en Wallon :wink:
J'ai appris pas mal d'histoire avec eux, j'ai aussi beaucoup ri.
J'ai énormement de respect pour les Belges du Katanga.

Bien sur j'aimais bien les Français.
Les Américains avec qui je jouais au lac j'aimais bien aussi.

J'ai apprécié les Marocains et les militaires Français de 77.

J'ai également apprécié ma rencontre avec la Légion en 78.
Je pense que j'ai du croisé REPFIRST, j'habitais au 88 avenue du Collége.
En face du Lycée Jean XXIII.
C'était une rencontre avec de chic types, nous avons partagés ce qui nous restait en boisson et autres.

J'ai apprécié les militaires Belges.
Ma maman à été soignée dans une ambulance de l'armée Belge à la plaine.

Je n'ai pas aimé la semaine de mai 78.
Je n'ai pas aimé le départ de Kzi.


Avec les rencontres dans une vie, il arrive parfois des surprises.

En 1985, il y a eu ma première rencontre avec un légionnaire de Kzi en Lorraine.
J'étais fou de joie de revoir un légionnaire.
J'ai voulu lui dire ma gratitude et lui offrir un verre.
Ce fut la douche froide, en gros j'étais le fils d'un sale colon.
J'en avais bien profité dans ma piscine privée et ce qui m'est arrivé était donc normal.

Il y a eu la rencontre avec un des fils du colonel Erulin.
Il a apprécié mes remerçiements au sujet de l'intervention à Kzi.
Je suis le seul mutoto blanc de Kzi à lui avoir dit merçi.
Grace à son papa et bien sur de la légion, j'étais encore vivant.
Je l'ai dirigé vers nos sites qu'il ne connaissait pas, il a laissé des messages dans le livre d'or de Marc.
Je lui ai dit aussi de transmettre mes remerçiements à sa maman.

J'ai rencontré la veuve d'un des colonels de Kinshasa qui habite Vannes.
Elle a appréciée mes remerciements au sujet de son mari à qui je devais la vie.
Elle ne m'a jamais donné une copie de la conférence de son mari.
Il enseignait à St Cyr Coetquidan.
Elle m'avait promis une copie pour nous, pour Inchi yetu.
Son fils n'a jamais voulu par la suite.

J'ai rencontré le colonel des 6 militaires Français de l'Impala, il habite Vannes, il était fort surpris d'apprendre mes recherches sur les otages de Kzi et des infos sur les 6 militaires Français de Kzi.

D'aprés lui, il n'y a jamais eu d'otages à Kzi et les 6 militaires sont mort à leur capture.
Le lieutenant à voulu fuir, ils sont mort sur le champ.
Il n'a pas aimé que P.Sergent ne mentionne rien à ce sujet.

Il y a eu la rencontre avec L..., un para Belge que j'adore.
L.... est venue à Kzi pendant son armée, il est de Kzi depuis des générations, je ne l'ai pas connu à Kzi pendant mon enfance.
Luc ne savait pas en débarquant à la plaine de Kzi si il allait revoir ses parents vivants à Kzi.
Heureusement ils étaient vivants.
Avec lui, je retrouvais les Belges du Katanga, je suis trés fier de connaitre L....
J'ai pu transmettre à mes enfants un peu de mon enfance.
Pour une fois ce n'était pas avec des photos mais avec un gars bien vivant.
L... tu a toute mon affection.

Il y a eu la rencontre avec une personne de la diaspora Katangaise.
Ce n'était pas au sujet de Kzi 78 c'était pour aider une école de Kzi en 2006.
Cette personne m'a proposée de rencontrer N B, je n'ai pas eu la force ni le courage de rencontrer N B.

Il y a eu la rencontre avec le frere d'un des 6 militaires de l'Impala.
Il a reçu le corps de son frère trois ans aprés ( 1981 ) et il repose dans le cimetière de Segalas dans le Lot et Garonne.
Il ne sait toujours pas comment son frère est mort.
Il ne comprend pas pourquoi la veuve à enterré son frère à des centaines de km de son lieu de naissance.
Dans un tout petit village ou personne ne connait cette famille.
La veuve à touchée la solde de son mari pendant 3 ans.
Il ne comprenait pas mon appel et j'ai senti sa souffrance de ne pas connaitre les circonstances de la mort pour son frère.
Je n'ai pas pu le faire et ce n'est pas à moi de le faire.
Car je n'en sais rien.
J'ai juste dit que j'habitais à Kzi et que je connaissais l'Impala.
Pour confirmer les dires de son frère, j'ai téléphoné à la mairie de Segalas.
La secrétaire de mairie se rappelle encore de l'entterement.
C'est le seul militaire du cimetière.
Il n'y a pas la date de la mort sur la pierre tombale, juste le nom.

Il y a la rencontre avec un des deux medecins légistes de Kzi.
Il a retrouvé les corps des 6 militaires Français le lundi.
Trois jours aprés le saut de la légion.
Il n'avait pas vu tout de suite que c'étaient des blancs, les corps avaient noircis.
Un medecin militaire Français à fait des prélévements sur les corps.
Il pense maintenant que c'était peut etre un début sur les pistes ADN.
Il ne connait pas la raison des prélevements.
Il était également trés étonné de mon appel.
Il m'a confirmer qu'il n'y a pas eu de mutilation à Kzi.
Les morts sont dues en majorité par des tirs au coeur ou dans la tete.
Il a vu un corps avec mort due par arme blanche.
Il comprend la douleur des familles qui n'arrivent pas à faire le deuil.
Il partage leur douleur et pense bien à eux.

Il y a les contacts avec les rescapés de la maison du quartier P2.

Un des rescapés me confirme que ce sont les Katangais, il est sorti de la maison avec plusieurs rescapés, avec des enfants, un rescapé du massacre se fait abbatre à coté de lui par les Katangais, il ressemblait à un Marocain.

Le second rescapé ne sait pas qui à tiré.
Je ne raconte pas içi son récit tellement c'est dur.
Ce n'est pas du tout l'histoire de Paris Match.
Il ne comprends pas Paris Match.
Une journaliste n'a jamais publié son interview.


J'espère avoir rendu hommage aux victimes de Kzi et avoir remerçiés tout les gens qui m'on sauvé la vie en 78.

J'espère qu'un de mes maitres d'école Belges du Lycée Jean XXIII est fier de moi tout la haut.
Ils m'a éduqué avec passion et il m'a transmis la passion de la vie.
Je le remerçie encore ainsi que sa famille.

J'espère aussi avoir apporté quelques infos suplémentaires.

Je vais donc quitter ce post de façon définitive.

Je pense bien à vous tous les victimes de Kzi ainsi qu'au personnes fréquentant ce site.

Je vous aime.

Christophe Le Galiard Mai 2008.

Kenavo et Katanga Itawina !!!!!

Je n'ai jamais pris pour cible la Légion.
Mutoto wa Kolwezi.
En rodage !!!!!!!
Christophe
 
Messages: 125
Inscrit le: 02 Fév 2005 5:25
Localisation: Pleugueneuc Bretagne

Kolwezi

Messagepar Roger alias Reigner » 24 Mai 2008 22:24

Rose marie

Je vous cite:
Tout ça pour dire que tous les belges sauvés le doivent à la légion, tout en reconnaissant que nos paras n'y sont pour rien s'ils sont arrivés plus tard.

Mais si la France n'avait pas empêché les paras belges de survoler son pays, les paras belges auraient été les premiers à Kolwezi pour vous libérer.
J'ai été à Schaffen le 15 mai 1978 et croyez moi, eux aussi sont les héros de kolwezi. Et à dire vraie, je pense que si l'armée belge avait été la première à sauté sur Kolwezi, le livre "Légion je t'accuse" n'aurait peut-être pas existé.

Je suis triste de voir Christophe quitter le forum.
Mais comme quelqu'un le dit plus haut, "Mais je commence à croire que la Légion à peut etre un problème avec tout ceci"

Que Repfirst devienne le champion des copier/coller est une chose.
Mais tous ces posts de Repfirst commencent à sentir la propagande pour une armée qui a aussi quelque chose à cacher. Le seul moyen de cacher la vérité c'est de flasher tout comme Repfirst le fait. Ne vous faites pas aveugler, il est surement en mission sur ce forum.
Quand à moi, je ne quitte pas ce forum mais gardes mes distances. Car un jour, vous réaliserez que mes livres sur Kolwezi parlaient d'une vérité cachée pour plus de deux décennies. Viols, vols et meurtres de civils au Zaïre en 78 dans les villes de Kolwezi et Lubumbashi
Ancien de Kolwezi
Roger alias Reigner
 
Messages: 48
Inscrit le: 01 Mai 2006 12:06

Messagepar PatrickL » 24 Mai 2008 23:11

Christophe a écrit:Je vais donc quitter ce post de façon définitive.


Bonsoir,

Je sens dans ton message que tu souffres beaucoup. J'espère que tu trouveras un jour la paix et les réponses à tes questions.

Je regrettes sincèrement que tu veuilles quitter ce post, et j'espère bien que tu y reviendras ;)

A+
Patrick
PatrickL
 
Messages: 25
Inscrit le: 15 Avr 2008 22:41

Re: Kolwezi

Messagepar PatrickL » 24 Mai 2008 23:23

Roger alias Reigner a écrit:Mais si la France n'avait pas empêché les paras belges de survoler son pays, les paras belges auraient été les premiers à Kolwezi pour vous libérer.


Que Repfirst devienne le champion des copier/coller est une chose.


Quand à moi, je ne quitte pas ce forum mais gardes mes distances.


Bonsoir,

Et depuis quand la France a le pouvoir d'empêcher le gouvernement Belge d'envoyer ses paras pour intervenir n'importe où dans le monde ???
Les voies aériennes sont multiples, non !!!

Je ne sais pas si Repfirst est le champion des "copier/coller", mais en attendant, tu manques vachement d'arguments pour contrer ces "copier/coller" ...

D'ailleurs, comme tu le dis si bien, tu "gardes tes distances", car au final, tu t'aperçois que ton auditoire commence lentement à ce poser des questions quant à tes soi-disants révélations dans ton "bouquin".

A+
Patrick
PatrickL
 
Messages: 25
Inscrit le: 15 Avr 2008 22:41

Messagepar REPFIRST » 25 Mai 2008 11:51

Bonjour,

désolé d'avoir "jetté un froid" avec les articles des médias belges.
Mais si on cherche le "vérité", on doit l'accepter quelque soit son visage...!
Pour les personnes intéressées voici les liens vers les fichiers que j'ai mise en ligne:

1. :Voir le Fichier : 9_jours_shaba.doc

2. :Voir le Fichier : tropdemorts.doc

3. :Voir le Fichier : Kolwezidrame.doc

4. :Voir le Fichier : Special24Mai1978.doc
SCHUSTER Horst
Ancien Sous-Officier du 2eme REP
Ancien de Kolwezi
REPFIRST
 
Messages: 56
Inscrit le: 05 Avr 2008 9:50

Kolwezi

Messagepar Roger alias Reigner » 25 Mai 2008 22:30

Patrick L


Juste pour ton info, la France avait bien empêcher les avions de l'armée belge survoler le pays ce qui fit perdre au moins 18 heures aux paras belges...Ne le savais tu pas?
Control, C, Control v, je connais aussi.
Non, je ne m'inquiète pas pour mon bouquin, ça marche très bien, la preuve, j'en sort encore un nouveaus dans les jours à venir.
Quand à Repfirst, il est en mission, donc je le laisse faire...On verra jusqu'où ira sa mission.
Ancien de Kolwezi
Roger alias Reigner
 
Messages: 48
Inscrit le: 01 Mai 2006 12:06

Kolwezi

Messagepar Roger alias Reigner » 25 Mai 2008 22:31

Oui Repfirst comme tu dis:
"Mais si on cherche le "vérité", on doit l'accepter quelque soit son visage...!"
A bon entendeur!
Ancien de Kolwezi
Roger alias Reigner
 
Messages: 48
Inscrit le: 01 Mai 2006 12:06

Re: Kolwezi

Messagepar PatrickL » 25 Mai 2008 23:06

Roger alias Reigner a écrit:Juste pour ton info, la France avait bien empêcher les avions de l'armée belge survoler le pays ce qui fit perdre au moins 18 heures aux paras belges...Ne le savais tu pas?


Bonsoir,

Non, je ne le savais pas et pour tout dire, c'est bien le dernier de mes soucis.

Celà étant, j'insiste en disant que les Belges pouvaient très bien intervenir (et peu importe quel pays ils auraient survolé !), car je vois mal le président Français donner l'ordre de tirer sur les avions Belges.
Il faut être sérieux quand même, m**** !

Les Belges ne sont pas intervenus quand il le fallait, c'est un fait et il n'y a pas à revenir là-dessus.
Sinon, c'est trop facile : "nous ne sommes pas intervenus, c'est la faute aux Français"... ben voyons.

A+
Patrick
PatrickL
 
Messages: 25
Inscrit le: 15 Avr 2008 22:41

Kolwezi

Messagepar Roger alias Reigner » 25 Mai 2008 23:46

Mais non Patrick L, t'es à côté de la plaque!

C'est vrai que la France à empêcher aux avions beges de survoler la france. Je ne parle pas de tirer sur les avions t'as lu çà où?
Bref, si on n'accepte pas cette triste vérité sur le comportement français à l'époque, il n'y a aucun sens à débattre.
Tu vois t'es comme les autres, tu veux lire que de la propagande sur le légion, tu es toi aussi trop formater pour comprendre que la légion n'est pas la meilleur armée au monde...Et ne le sera probablement jamais. C'est tout simplement une bonne armée avec beaucoup de bons et braves soldats mais comme dans toutes les autres armées, ellea aussi ses brebis galeuses....
A bon entendeur
Ancien de Kolwezi
Roger alias Reigner
 
Messages: 48
Inscrit le: 01 Mai 2006 12:06

Messagepar REPFIRST » 26 Mai 2008 5:00

Justement! en parlant de brébis galeuses M. R Reigner doit sûrement penser à lui-même...


Prendre des faits reels et les interpreter pour déformer la réalité relève en psychiatrie de la paranoia.

(pour rester simple ;un coup de vent ferme une porte ,le paranoiaque est persuadé et persuade son entourage que quelqu'un l'a fermée

La paranoia ne se soigne pas ....et ce type de patient à toujours raison et voit des choses qui n'exsistent que dans son imagination. Comme par exemple ma soi-disante "mission" sur ce forum! (On aurait tout entendu!)

Mr Rousseau semble appartenir à ce type de patient souvent agressif et ......manipulateur....

Cette pathologie s'aggrave avec l'age et ne se guerit pas puisque le patient est persuadé d 'etre sain d'esprit. :wink:
SCHUSTER Horst
Ancien Sous-Officier du 2eme REP
Ancien de Kolwezi
REPFIRST
 
Messages: 56
Inscrit le: 05 Avr 2008 9:50

Re: Kolwezi

Messagepar PatrickL » 26 Mai 2008 9:16

Roger alias Reigner a écrit:Mais non Patrick L, t'es à côté de la plaque!

C'est vrai que la France à empêcher aux avions beges de survoler la france. Je ne parle pas de tirer sur les avions t'as lu çà où?


Bonjour,

T'es grave toi !!!

Puisque tu fais celui qui ne veut pas comprendre, je vais t'expliquer mieux.

Bon, admettons (je dis bien "admettons" que les Français aient empêché les avions Belges de survoler la France), car jusqu'à présent tu le dis mais tu n'en apportes pas la preuve !!!!!!

Qu'est-ce qui empêchait les avions Belges de passer par l'Allemagne, la Suisse, l'Italie, etc...???Je suis curieux et les membres du forum certainement aussi, de connaitre ta réponse...

Je me demande si Repfirst n'a pas raison sujet de ta personnalité ;)

A+
Patrick
PatrickL
 
Messages: 25
Inscrit le: 15 Avr 2008 22:41

Messagepar REPFIRST » 26 Mai 2008 10:34

Bonjour,

...pas seulement il est "grave", mais en plus il ne lit pas les posts précédents!
Il ne s'agit même pas d'un retard de quelques heures. Ce qui a mis l'opinion public belge hors de lui c'est le fait que les hésitations du parlement gauchiste belge (de l'époque) a fait perdre huit jours aux sauveteurs!!!!
Huit Jours! Car la ville de Kolwezi fut occupée dépuis le 13 Mai!

Ok Monsieur l'historien (qui ne sait rien)! :lol:
SCHUSTER Horst
Ancien Sous-Officier du 2eme REP
Ancien de Kolwezi
REPFIRST
 
Messages: 56
Inscrit le: 05 Avr 2008 9:50

Messagepar Annik LEPINE » 26 Mai 2008 12:33

Bonjour,

Si je me permets d'intervenir, est le fait que ces derniers postes me donnent l'impression d'assister à un règlement de compte !

Messieurs svp, ne pensez-vous pas qu'il serait temps de rentrer dans le rang .... et de mettre un peu d'eau dans votre vin ... faites-moi plaisir ... essayez :wink:

Ce qui s'est passé exactement à l'époque entre les gouvernements belge et français, personne n'en saura jamais le fin mot. !

Il est indéniable que chaque armée ait essayé de faire son boulot du mieux possible dans des conditions difficiles, et si à cela s'ajoute des erreurs, n'oubliez pas, nous ne sommes que des êtres humains fait d'ombres et de lumières .... hélas pas parfait !

Que tous les hommes sur le terrain toutes nationalités confondues soient remerciés d'avoir sauvé des vies humaines, c'est cela l'important ...

Et voilà, je me suis encore mêlée de ce qui ne me regardait pas ... mais bon ! ... vous ne m'en voulez pas j'espère ? :wink:

Bien à vous,

Annik.
Annik LEPINE
 
Messages: 230
Inscrit le: 21 Déc 2007 6:51

Kolwezi

Messagepar Roger alias Reigner » 26 Mai 2008 13:37

En 1978, la France intervenait militairement au Zaïre (actuelle République Démocratique du Congo) en soutien au dictateur Mobutu, contre les 3000 rebelles du Front de Libération Nationale Congolaise (FLNC). Venus d’Angola, ils avaient pris la ville minière de Kolwezi où résidaient plus de 3000 ressortissants européens (belges et français) travaillant essentiellement à la Gécamines (société d’exploitation des mines de la région du Katanga). Le 19 mai, 600 parachutistes de la Légion étrangère sautaient sur Kolwezi pour reprendre la ville. D’après Mobutu et les militaires français, les rebelles se seraient livrés à des massacres d’Européens. Or, N’Guz Karl-I-Bond, ténor de la politique zaïroise, déclara en 1981, sans être démenti, que le massacre des 130 Européens qui justifiait l’intervention militaire avait été commis sur ordre de Mobutu lui-même pour forcer la main aux Français. A la suite de combats qui firent plus d’un millier de morts zaïrois, les paras français, ayant perdu cinq des leurs, reprirent la ville aux rebelles katangais. Cette « victoire » fut suivie d’atroces représailles sur la population autochtone sous couvert de faire la chasse aux « complices » de la rébellion [1].

Si les Français ont tout fait pour devancer les Belges c’est que cette intervention militaire entre incontestablement dans le cadre de la guerre de prédation des ressources naturelles que se livrent alors les grandes puissances en Afrique [2].

Aucun traité ne permettait cette intervention militaire française au Zaïre, mais cette ingérence permit de conforter le régime corrompu de Mobutu, au pouvoir depuis 1965 après avoir comploté l’assassinat de Lumumba en 1961. Elle déclencha un accroissement du volume de la coopération militaire franco-zaïroise, qui s’est alors accompagné d’une percée spectaculaire des grands groupes industriels français (Thomson-CSF, CGE, Péchiney) sur le marché zaïrois [3]. Pour les populations locales ce fut l’enfoncement funeste dans le chaos et la misère. Est-ce cela aussi que nous célébrons aujourd’hui ?

Un hommage à une politique cynique de puissance (la récente intervention au Tchad en est une preuve flagrante), et que l’inauguration le 21 mai de la nouvelle plateforme offshore de Total au Congo-Brazzaville (champ de Moho-Bilondo) en présence de Christophe de Margerie (Directeur Général du groupe pétrolier), par le secrétaire d’Etat chargé de la Coopération Alain Joyandet ne vient que confirmer ; tout comme le voyage du président Sarkozy en Angola, autre eldorado pétrolier et cible privilégiée des groupes Total ou Bolloré.

Véritable VRP des intérêts privés français, la diplomatie française entend ainsi contribuer à une recolonisation du continent, en compétition avec les nombreux acteurs que peuvent être la Chine ou les Etats-Unis. A qui ira l’argent du pétrole ? Si le Congo a adhéré à l’Initiative de Transparence des Industries Extractives (ITIE), l’Angola n’est pas partie prenante de l’initiative. Surtout, quelles garanties les autorités françaises entendent-elles demander aux régimes de Denis Sassou Nguesso et d’Edouardo Dos Santos sur cette question, qui ont largement détourné l’argent du pétrole et des caisses de l’Etat pour asseoir leur pouvoir, s’enrichir et acquérir de nombreux biens immobiliers en France et ailleurs, comme une récente enquête de la justice française l’a prouvé en ce qui concerne le président congolais ?

Comme dans le cas du Zaïre suite à l’opération sur Kolwezi, le financement par Elf (aujourd’hui Total) de la guerre civile de Sassou Nguesso en 1997, ou les livraisons d’armes dans celle de l’Angola (qui donnera lieu à la fin de l’année au procès de l’Angolagate), permettent aujourd’hui aux entreprises françaises de jeter leur dévolu sur les ressources de ces pays. Dans une interview parue le 20 mai sur lejdd.fr, Alain Joyandet affirmait d’ailleurs : « l’implantation des entreprises françaises en Afrique est l’une de mes priorités ». Etrange conception de la Coopération au développement, digne d’un ministre de l’Economie ou de la guerre. En fait c’est le langage d’un authentique ministre des colonies.

Nicolas Sarkozy, admirateur et émule d’une politique de domination, rend une nouvelle fois la France complice des pires dictateurs, au bénéficie d’une minorité. Une France vue en Afrique comme méprisante, profiteuse et xénophobe, semeuse de misère et de révolte.
Ancien de Kolwezi
Roger alias Reigner
 
Messages: 48
Inscrit le: 01 Mai 2006 12:06

PrécédentSuivant

Retour vers Kolwezi 78

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron